top of page

Danses d’un bal interrompu

pour accordéon

(2008)

Le thème du début est comme ces gens qui se rendent au bal, ils entendent comme nous une musique au loin, ce sont les deux musiciens qui vont les faire danser. 

Le premier commence une valse que l’on écoute plus qu’on ne l’a danse. Mais les gens veulent danser ! le second musicien le voit bien, et fait taire cette valse qui n’en est pas une pour en jouer une qui, enfin, se danse. Mais ce musicien ne sait jouer que quatre accords… et, même si il fait tout se qu’il peut pour que cela ne ce voit pas, la valse dure, dure… dure……..

N’en pouvant plus le premier le coupe la parole en démarrant un tango virtuose, noir et violent. Décontenancé, le second musicien tente de jouer avec lui, et de créer lui aussi un tango avec ses quatre accords. Il y arrive et cela malgré que le premier musicien fasse tout pour le déstabiliser. Les deux s’affrontent finalement l’un avec ses accords et l’autre avec ses lignes tortueuses ! 

De ce duel émergent deux notes dans l’aigu, qui s’enchevêtrent à d’autres ; les deux musiciens se regardent : tout de même, ne peuvent-ils jouer une danse où ils pourraient enfin s’entendre ? mais si ! une gigue, qui tourbillonne comme une farandole et où tout ce qui vient de se passer y disparaîtrait…

Seulement, ils oublient ces gens venus danser : le thème du début revient, lassé, tout comme eux ! ils s’en vont les uns après les autres laissant les musiciens remarquer peu à peu qu’ils finiront ce bal… tout seuls.

création le 5 décembre 2008 à Marolles-en-Brie par Elodie Soulard

bottom of page